Minus & Gadouille Minus & Gadouille

Rendez-vous aujourd’hui dans la chambre de Minus pour faire une bougie clémentine.

JPEG - 23.8 ko

C’est une petite astuce que les lutins aiment à pratiquer lorsqu’ils dégottent des clémentines ou mandarines.

Car en plus d’apprécier grandement de les déguster, ils réussissent à transformer ces fruits en une petite activité ludique : la fabrication d’une bougie éphémère qui sent bon.

Matériel :

  • Une mandarine ou clémentine s’épluchant facilement !
  • Un couteau
  • De l’huile (sans trop d’odeur tournesol, colza…)

Il faut trouver une mandarine ou clémentine dont la peau peut se détacher facilement des quartiers juteux. Au lieu de l’éplucher n’importe comment, il faut à l’aide d’un couteau couper la peau sur tout le pourtour. Puis il faut détacher la peau du haut et du bas sans la déchirer et en conservant sa forme de petits bols.

Enfin le plus important et difficile (et c’est ça le jeu car on ne réussi pas à chaque fois) c’est de réussir à conserver intacte la fibre blanche qui s’accroche au centre du bol du bas et qui remonte entre les quartiers.

Si vous réussissez c’est que vous avez des doigts de fées !

On se retrouve donc avec l’enveloppe du fruit vide. Il faut alors découper un trou de forme simple à l’aide d’un couteau dans le bol du haut en son centre.

Dans le bol du bas, on réuni bien la matière fibreuse blanche comme une mèche de bougie et l’on remplit au trois quarts d’huile. On allume telle une bougie et on replace le bol du haut par dessus comme si on reconstituait le fruit.

Et voilà cette bougie d’un jour illuminera doucement votre soirée et parfumera votre intérieur. (Attention à ne jamais laisser une bougie sans surveillance)

Il n’y a pas de feu sans cheminée, bah ouais quoi !
Et Il n’y a pas de fumée sans bois mouillé, ça c’est sûr.